CRHISM [Université de Perpignan-Via Domitia]

Susana MARCOS

 

ATER en Histoire ancienne.

Docteure en Histoire romaine (Université de Bourgogne)

Qualifiée aux fonctions de Maître de Conférences – 21ème section du CNU

 

Domaines de recherche :

– Axe 1: Cités, espaces et territoires

– Axe 2 : Relations, échanges, réseaux et aires d’influence.

– Axe 3 : Sociétés, identité(s) et transferts culturels

Mots clés : Occident romain, péninsule Ibérique, épigraphie, archéologie, géographie, cités, sociétés provinciales, territoires, transferts culturels, identité, migrations, relations et échanges, réseaux, hiérarchie administrative.

 

Cursus et diplômes universitaire :

– 2007-2013 : Thèse d’histoire romaine sous la direction de Mme S. Lefebvre, Université de Bourgogne, ARTeHIS (Archéologie, Terre, Histoire, Société, UMR 5594) : Les Relations entre les cités de Lusitanie sous le Haut Empire.

Mention Très Honorable et Félicitations du jury, avec label européen (espagnol).

– 2012-2013 : Échange universitaire d’un an avec l’Université de Séville.

– 2010-2012 : Membre de l’Ecole des hautes études hispaniques et ibériques de la Casa de Velázquez à Madrid.

– 2007 et 2008 : boursière de la Casa de Velázquez (Madrid) à deux reprises.

– 2007 : Master 2 d’histoire romaine dirigé par M. Christol (Paris I-Panthéon-Sorbonne) : L’organisation de l’espace en Lusitanie au Haut Empire.

Obtenu mention Très Bien.

– 2003 : CAPES externe d’histoire- géographie. Reçue 17ème.

– 2002 : Maîtrise d’histoire romaine sous la direction de M. Christol (Paris I-Panthéon-Sorbonne) : Le Culte impérial en Lusitanie, obtenue mention Très Bien.

– 2001 : Licence d’histoire, mention géographie à Paris I Panthéon-Sorbonne

– 1998- 2000 : Classes préparatoires à l’ENS Ulm au Lycée Lakanal de Sceaux.

 

 

Activités de recherche

 

Communications scientifiques :

Internationales

– mai 2015 : « Pôles, réseaux et aires d’influence », Congresso Internacional de História da Antiguidade Clássica (CIHAC), Diálogos interdisciplinares, Coimbra, Portugal.

– novembre 2014 : « Los lugares de espectáculos como expresión particular de las relaciones entre ciudades » dans le cadre de l’atelier TOLETUM. « Netzwerk zur Erforschung der Iberischen Halbinsel in der Antike Spielstätten zwischen Republik und Spätantike/ Los lugares de espectáculos entre la República y la Antigüedad tardía », V workshop, Hambourg.

– avril 2011 : communication lors des V Jornadas de investigación del departamiento de prehistoria y arqueología de la Universidad Autónoma de Madrid, sur le thème : « Las estelas funerarias, reflejo de las relaciones entre las ciudades de Lusitania. Algunas notas ».

– mai 2008 : participation au colloque organisé par A. Caballos Rufino, S. Lefebvre et la Casa de Velázquez à Séville : La Construction de l’identité provinciale : l’expérience hispanique. Communication qui a pour titre : « Espace géographique, espace politique : la frontière provinciale, une limite déterminante ? ».

 

Nationales

– novembre 2014 : « La fondation ex novo d’Augusta Emerita : la construction territoriale, urbaine et politique d’une caput provinciae en devenir » lors de l’atelier « Fondations de nouvelles cités de l’archaïsme à l’Empire (apoikiai, kleroukiai, katoikiai, coloniae« , co-dirigé par A. Esposito (UMR 6298 ARTeHIS) et A. Pollini (UMR 7044 ArcHiMèdE), Mulhouse.

– juin 2014 : présentation de ma thèse au colloque inter-doctoral des Universités de Bourgogne et Franche-Comté : Les Relations entre les cités de Lusitanie sous le Haut Empire.

– mars 2009 : participation à la Journée doctorale des Centres Gernet- Glotz- Phéacie (Paris) consacrée à : « Colonies et colonisation dans les mondes grec et romain : appropriation du territoire et espaces partagés ». Communication intitulée « Espace et identité. Le cas des colonies de Lusitanie ».

 

Publications :

– « La fondation ex novo d’Augusta Emerita : la construction territoriale, urbaine et politique d’une caput provinciae en devenir », Études d’archéologie et d’histoire ancienne (à paraître).

– « Relations personnelles et réseaux en Lusitanie. Le lien par le groupe » in A. Caballos Rufino (ed.), De Roma a las provincias. Las elites como instrumento de de proyección provincial de Roma, Université de Séville, pp. 587-611 (sous presse).

– « Les Relations entre les cités de Lusitanie sous le Haut Empire », Sciences Humaines Combinées, [en ligne], Numéro 14, Actes du colloque 2014, mis en ligne le 17 septembre 2014,

URL : http://revuesshs.u-bourgogne.fr/lisit491/document.php?id=1470

– « Las estelas funerarias, reflejo de las relaciones entre las ciudades de Lusitania. Algunas notas », (Les stèles funéraires, reflet des relations entre les cités de Lusitanie. Quelques remarques), V Jornadas de investigación del departamiento de prehistoria y arqueología de la Universidad Autónoma de Madrid (sous presse).

– « Espace et identité. Le cas des colonies de Lusitanie », Cahiers « Mondes anciens» [En ligne], 2 | 2011, mis en ligne le 20 juillet 2011, URL : http://mondesanciens.revues.org/index568.html

– « Espace géographique, espace politique : la frontière provinciale, une limite déterminante ? » in A. Caballos Rufino y S. Lefebvre (eds.), Roma generadora de identidades. La experiencia hispana, Collection de la Casa de Velázquez (123), Madrid, 2011, pp. 171-184.

 

Activité d’enseignement et pédagogiques

– 2013-2014 : Chargée de cours à l’Université de Bourgogne.

– 2005-2010 ; 2013-2014 : Professeure titulaire d’histoire-géographie de l’enseignement secondaire à plein temps. Organisation de sorties culturelles (expositions, musées, …) ; divers projets académiques menés par les IA, notamment interdisciplinaires ; préparation à la mise en place des nouveaux programmes ; atelier d’initiation à l’archéologie …

 

Partenariats et Collaborations :

– Participation au projet d’édition des Inscriptions latines de Narbonnaise (Narbonne) sous la direction de Mme Sandrine Agusta-Boularot – Labex ArcHiMèdE.

– Séminaires du Groupe de recherche Monumenta (UMR 8210 Anhima – UMR 6298 ARTeHIS – UMR Halma-Ipel).

– Participation au groupe de recherche Ordo (Oligarquías romanas del Occidente), projet international I+D+I dirigé par le Prof. A. Caballos Rufino (Université de Séville). L’étude du processus de promotion et de structuration de la société de tout l’Empire romain s’effectue à travers l’analyse privilégiée des élites hispano-romaines (naissance, identité, charges, dynamiques et spécificités), tant à l’échelle municipales que provinciale.

 

Diffusion de la culture scientifique

– octobre 2014 : visite guidée du site de Glanum et du musée d’Arles antique (Licence 3 d’Histoire et Histoire de l’Art et Archéologie).

– Juillet 2014 : Traduction de l’article de Lluís Pons Pujol (Université de Barcelone), « Le “Cercle du Détroit” au Haut-Empire : réalité géopolitique ou invention historiographique ? », Karthago, 2015, (sous presse).

– avril 2014 : Visite guidée du Louvre pour l’Association des Etudiants d’Archéologie et d’Histoire de l’Art de l’Université de Bourgogne. Intervention sous forme d’atelier sur « Les Portraits républicains et impériaux ».

 

Affiliation et appartenance à des sociétés savantes :

– Membre de la Société des Professeurs d’Histoire Ancienne de l’Université – SOPHAU.

– Membre de la Société d’études épigraphiques sur Rome et le monde romain –SFER.