CRHISM [Université de Perpignan-Via Domitia]

Cécile Jubier-Galinier

Maître de Conférence en histoire de l’art et archéologie grecques

Chercheur au CRHISM, chercheur associé à l’UMR 5140 Archéologies des Sociétés méditerranéennes, Lattes-Montpellier et à l’EA 4153 Patrimoine, Littérature, Histoire, (PLH), Université de Toulouse le Mirail.

Directrice du département d’histoire de l’art et archéologie, Université de Perpignan Via Domitia, depuis janvier 2010.

cecile.galinier@univ-perp.fr

Axe de recherche

Ma recherche a pour thème principal les ateliers de céramique grecque aux VIe et Ve siècles av. J.-C. Etude des pratiques artisanales du monde grec. Un second axe concerne plus particulièrement des études iconographiques en contextes de production ou de réception.

Au-delà d’une première étape technique qui consiste à classer, dater, reconstituer les ateliers en identifiant des savoir-faire spécifiques, ma démarche s’inscrit dans une recherche historique à la fois sociale, culturelle et économique. À partir de l’étude globale des objets, de l’analyse des données internes (formes, techniques, styles, iconographies) et externes (diffusions et usages en contexte funéraire, religieux, domestique), il s’agit de mieux comprendre les modalités de transmissions de savoir-faire, l’organisation et l’évolution des ateliers de céramiques du monde grec et de mesurer la place de l’objet dans les sociétés (grecques ou non grecques) qui l’utilisent. Un des enjeux de ma recherche est notamment d’évaluer la demande qui émane de l’usager et la capacité des artisans à répondre, à provoquer ou à renouveler, ce besoin. À partir de la documentation archéologique et littéraire, il s’agit de redéfinir la nature des relations établies dans l’espace méditerranéen entre Grecs et Indigènes, au tournant des époques archaïque et classique, et d’appréhender le rôle des artisans de céramique dans les échanges à courte et longue distance.

Enfin, l’aspect historiographique est également abordé, s’agissant des modèles utilisés par les historiens d’art pour penser l’atelier antique et la place de l’artisan/artiste dans la société, depuis l’époque moderne jusqu’à nos jours. L’appropriation d’un vocabulaire et de méthodes empruntés aux spécialistes de la grande peinture du XVe siècle a permis d’envisager une production abondante et anonyme, de l’organiser et d’en faire apparaître les rythmes, mais a également créé des distorsions entre contextes antiques et interprétations modernes. Seule une étude épistémologique permettra de mettre en évidence les intentions volontaires comme les effets induits créés par l’utilisation de modèles élaborés d’abord pour d’autres périodes que l’Antiquité.

Parutions récentes

Articles dans des revues avec comité de lecture

« Masters and Pupils ? : individualités et transmission des savoirs dans les ateliers attiques », dans Le vase Miroir. Céramique et expression de soi en Méditerranée dans l’Antiquité. La Revue d’Etudes Roussillonnaises, n°28, sous la direction de F. Coudin, parution programmée pour janv. 2012

Communications avec actes

« Athéna et Poséidon en conflit : adaptations céramiques à l’ombre de l’Acropole », dans La pomme d’Eris, le conflit et sa représentation dans l’Antiquité. Actes du colloque international de Montpellier, 12-15 mars 2008, sous la direction d’H. Ménard, P. Sauzeau  et J.-F. Thomas, Montpellier, PULM, à paraître 2011.

Participation à des ouvrages collectifs, chapitres de livres

« Stéréotypes et iconographie : le Noir et le guerrier perse dans la céramique attique au Ve siècle av. J.-C. », dans Images de soi, images de l’Autre : stéréotypes politiques et société dans le monde romain, sous la direction de Cyril Courrier et Hélène Ménard, publication prévue fin 2011.

Avec I. Algrain et Th. Brisart (Doctorants en archéologie grecque de l’Université Libre de Bruxelles), « Les vases à parfum à Athènes aux époques archaïques et classiques « , dans Parfums de l’Antiquité. La rose et l’encens en Méditerranée, Musée royal de Mariemont, 2008, p. 145-165. Ouvrage collectif sous la direction scientifique de A. Verbanck-Piérard, N. Massar et D. Frère, édité à l’occasion de l’exposition Parfums de l’Antiquité du Musée Royal de Mariemont (Belgique) du 7 juin au 30 nov. 2008.

« Les peintres de Sappho et de Diosphos dans la collection Ingres », dans L’illusion grecque. Ingres et l’Antique, dir. P. Picard Arles, 2006, p. 98-103. Ouvrage scientifique édité à l’occasion des expositions sur Ingres et l’Antique à Montauban (15 juin-15 septembre 2006) et Arles (2 octobre-2 janvier 2007).

Avec Laurens (A.-F) et Tsingarida (A) -De l’idée à l’objet.Les ateliers de potiers en Attique., dans Le Vase grec et ses destins, éd. P. Rouillard et A. Verbanck, Munich, 2003, p. 27-43.

« La diffusion des productions de l’atelier des peintres de Diosphos et de Haimon ». dans Le Vase grec et ses destins, p. 79-89.

« L’épave archaïque IA de la Pointe Lequin : une épave hors du commun », dans Le Vase grec et ses destins, p.119-124.

Compte-rendu d’ouvrage

Bryn Mawr Classical Review, 2011.03.34 : Evelyne Prioux et Agnès Rouveret (sous la direction de), Métamorphoses du regard ancien, Presses Universitaires de Paris Ouest, 2010.

Conférences et communications sans actes

Conférence sur « Le flacon et l’ivresse : l’image du banquet dans la céramique grecque » donnée le 9 décembre 2009, dans le cadre du cycle de conférences des « Mercredis de l’Antiquité », sur le thème « Plaisirs des sens, ivresse des arts », cycle organisé par le Musée des moulages et le Pôle européen de Montpellier,  saison 2009-2010.

Participation à la journée d’étude Le marbre antique et ses renaissances, l’invention de la blancheur classique Toulouse, équipe PLH-Erasme, 29 janvier 2010, titre de la communication : « la représentation des monuments de marbre dans la céramique grecque à figures rouges ».

Participation à la table ronde sur les vases attiques et la clientèle athénienne organisée par M.-C. Villanueva-Puig, dans le cadre du programme Anthropologie et histoire des images: contextes, du centre de recherche ANHIMA-UMR 8210 Histoire et Anthropologie des Mondes Antiques, le 26 novembre 2011, titre de la communication : »La production « athénienne »du peintre de Sappho entre créations et routines ».