CRHISM [Université de Perpignan-Via Domitia]

Le Guide du Mémoire de Master Recherche

Le mémoire de MASTER RECHERCHE est un mémoire qui se prépare sur deux années.

C’est un travail d’initiation à la recherche. L’étudiant doit montrer sa maîtrise de la recherche et de l’exploitation des sources comme de la bibliographie sur un sujet reconnu comme pertinent, son autonomie intellectuelle, sa capacité à s’insérer dans les discussions historiographiques actuelles. Les sujets de mémoire sont choisis prioritairement à l’intérieur des axes de recherche du CRHiSM EA 2984 UPVD.
· À la fin de la première année de Master, l’étudiant présentent un mémoire étape (A)
· À la fin de la seconde année de Master, l’étudiant soutient un mémoire complet (B)

A. Le mémoire étape du Master histoire, histoire de l’art et archéologie.

Objectifs : amorcer un travail de recherche sur un sujet original pour acquérir compétences et savoir-faire.
Contenu : le mémoire étape comporte entre 70 et 100 pages (annexes et/ou catalogue compris). Les normes à suivre sont les suivantes : police : Times New Roman, taille 12, un interligne et demi, avec les marges de 3 centimètres à droite, à gauche, en haut et en bas.
Il comporte trois parties distinctes qui associent Recherche, Réflexion et Résultats

I. Présentation critique du corpus : sources et bibliographie.

Cette partie comprend
a) Sources :
- Une liste des sources à utiliser pour traiter le sujet choisi.
- Une présentation critique de ces sources
- Eventuellement, la transcription de la source principale (lorsque celle-ci nécessite des éléments de paléographie ou que l’établissement de la transcription correspond à l’essentiel du travail de recherche) ou la mise au point d’un catalogue (notamment pour l’histoire de l’art et l’archéologie).
b) Bibliographie :
- Une bibliographie classée et hiérarchisée
- Une bibliographie critique présentant les ouvrages et articles les plus marquants et utiles
dans le cadre de la recherche (entre 5 et 15 titres).

II. Définition de l’objet de recherche

Cette partie correspond à l’analyse du sujet de recherche. Elle doit comprendre :
a) Une historiographie du thème de recherche
b) Une définition claire de l’objet historique traité dans le mémoire
c) Une problématisation du sujet
d) La mise au point d’un plan détaillé montrant la faisabilité du travail sur le sujet.

III. Rédaction d’une étude de cas.

Cette partie propose un extrait de rédaction tiré de la proposition de plan de la partie précédente.
Il s’agit pour l’étudiant de montrer sa capacité à utiliser de manière satisfaisante les sources, la bibliographie et la réflexion sur un élément précis de la démonstration proposée, tout en maîtrisant l’usage des notes de bas de page. Cette partie ne peut faire moins 30 pages.
Pour certains sujets, la transcription critique de la source fondamentale de l’étude ainsi que l’établissement d’un catalogue raisonné s’assimile à l’étude de cas.

Le mémoire étape comprendra également :
Une introduction d’une page présentant l’itinéraire de recherche et l’agencement général du mémoire
Une conclusion d’une page évoquant les perspectives du Mémoire de deuxième année.
L’attention des étudiants doit être attirée sur le fait qu’une note minimale de 14/20 au mémoire est nécessaire pour être accepté en Master 2 recherche. En ce qui concerne les étudiants inscrits en Parcours MEF : les attentes sont globalement les mêmes, mais doivent porter sur un objet de recherche plus restreint, qui nécessitera une étude de cas plus réduite (de l’ordre d’une vingtaine de pages).

B. Le mémoire terminal du Master

Le mémoire terminal comporte au moins 150 pages (rédaction, sources, catalogue et bibliographies comprises). Il est composé – D’une introduction présentant le sujet, son historiographie, ses problématiques et l’annonce du plan.
D’un corps de texte ou développement organisé dans un plan logique et cohérent (que l’on recommande en deux ou trois parties) permettant de faire le point sur l’objet historique
proposé à la recherche.
D’une conclusion apportant les principaux résultats de la recherche.
De la liste des sources et de la bibliographie utilisée par l’étudiant.
D’annexes et / ou d’un catalogue comprenant des exemples des principales sources utilisées.
Il est fourni sous format électronique et sous format imprimé à deux exemplaires au moins pour le jury.

C. Précisions sur la direction, la soutenance, et le dépôt des mémoires

- Directeurs de recherches : Les membres permanents du CRHiSM EA 2984 UPVD peuvent encadrer les mémoires de Master 1 et de Master 2. La seule contrainte légale est qu’il est nécessaire d’avoir deux habilités à diriger les recherches dans le jury de soutenance de Master 2. Seuls les enseignants chercheurs habilités à diriger les recherches peuvent suivre un étudiant en doctorat.
- Soutenances. Les soutenances doivent être rendues publiques au moins une semaine à l’avance. Elles font l’objet d’une large publicité sous la forme d’avis de soutenance affichés
dans les locaux d’Histoire, histoire de l’art et archéologie et du CRHiSM EA 2984 UPVD.
- Les mémoires de Master 1 doivent être déposés après la soutenance à la bibliothèque de Section des départements Histoire, histoire de l’art et archéologie.- Les mémoires de Master
2 doivent être déposés après la soutenance à la fois à la Bibliothèque de section et au Service central de documentation de l’université (plus généralement appelé Bibliothèque
universitaire). Le quitus de dépôt du mémoire au SCD est indispensable à la délivrance desrelevés de notes.

D. Résumé du Mémoire de Master 2 recherche.

Un résumé du mémoire de Master 2 est obligatoirement rendu le jour de la soutenance sous format électronique. Il a vocation, après corrections et validation par le directeur du
mémoire, à apparaître sur le site du CRHiSM EA 2984 UPVD et pour certains d’entre eux, dans les numéros de Domitia, la revue du centre.
Il est présenté suivant les normes suivantes :
Prénom, NOM de l’étudiant, Titre exact du mémoire, Nature (Histoire ou histoire de l’art ou archéologie), période étudiée (ancienne, médiévale, etc.), Directeur du mémoire, Université
de Perpignan, année, nombre de pages exact + annexes.
Présentation succincte (10 à 20 lignes en Times New Roman 12) :
- du sujet choisi
- des sources utilisées
- des principaux apports nouveaux de la recherche
- mots-clés (10 max.)
Attention : le résumé ne doit pas être rédigé à la première personne ("j’ai étudié, j’ai fait ceci, j’ai trouvé cela…").
Une version en anglais et/ou en catalan ou castillan du résumé est la bienvenue, mais n’est pas obligatoire.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.